L'hôtel des fleurs
(Pas d'autres noms connus)

Octobre 2016




Avant-propos :

- Aucune information ne sera donnée sur la localisation du site.
- Je ne souhaite pas faire d’échange de lieux.
- Ceci n'est pas un site de photographies mais d'explorations.

***

Troisième et avant dernier point d'arrêt de notre roadtrip. Nous visitions cette fois-ci un hôtel abandonné depuis 2 ans. Datant du début du 20ème siècle, cette grande demeure trois étoiles semble avoir toujours fait office d'établissement hôtelier. Rénové aux alentours de 2010, il est fermé pour une raison indéterminée, probablement une liquidation judiciaire. À l'intérieur, tout est en l'état dans la trentaine de chambres qui se louaient autrefois autour de 100 € la nuit. Il possède en outre une salle de réunion, un bar et un sauna.
Les commentaires tripadvisor que l'on peut trouver sur l'hôtel étaient assez unanimes puisqu'en gros "c'est bien, mais c'est vieillot". Nous sommes prévenus.

Après avoir fait le tour du bâtiment de manière plus ou moins discrète, nous parvenons à passer le mur de clôture et arrivons sur la face arrière de l'édifice. La porte fenêtre du rez-de-chaussée est ouverte.

Nous rentrons alors dans une ancienne salle de repas qui semble prête à accueillir de nouveaux clients. Sur une table, un mot indique aux visiteurs de respecter le lieu.


Nous passons par la cuisine, totalement équipée et par un autre petit salon, dans le noir, où des gens ont visiblement pris l'apéro dernièrement. Celui-ci possède d'ailleurs un magnifique meuble rempli de verres à vin et de coupes à champagne. La chambre de ce rez-de-chaussée est de toute beauté et a sans aucun doute servi de mise en scène à de récents photographes.



C'est dingue. Tout est tellement propre, qu'on a vraiment l'impression de faire une visite immobilière !

Nous sortons. Et passons rapidement dans l'ancien hall d'entrée où les plantes ne sont plus que l'ombre de ce qu'elles étaient. Un escalier en bois permet de desservir une autre aile qui comporte des chambres semblables à celles que l'on trouve dans ce lieu. Il y avait aussi vraisemblablement l'appartement du propriétaire. Je suis étonné de voir que certaines plantes grasses subsistent un peu, et que certaines parviennent à fleurir. Cela redonne un peu de foi en l'organisation du monde.


 

Un rapide passage par l'accueil (totalement en bazar) et le bar nous permet de constater qu'il y a encore quelques boissons sur place, prêtes à être consommées. Le papier peint du bar, en forme de bibliothèque, est assez curieux, mais pourquoi pas. Dans les pièces adjacentes se trouvent quelques salles destinées à stocker le matériel et à assurer la logistique.


Passons maintenant à la visite des chambres ! Dans les différents couloirs, nous pouvons voir que tout est assez sale, comme si des gens s'étaient amusés à se faire une bataille de savonnettes où avaient testé les quelques cartes magnétiques pour tenter d'ouvrir les rares portes fermées à clefs (ce qui fait de cette adresse un lieu idéal de squat).

Pour les chambres, la qualité est bien souvent hallucinante tant il n'y a absolument aucune différence entre les photos que nous avons pu voir sur tripadvisor en amont et ce que nous avons sous nos yeux. Voici quelques exemples.
















Nous n'allons pas tout mettre, bien entendu, car en fait, même si tout est propre, tout se ressemble et finalement, l'intérêt s'en trouver un peu réduit.

Les salles de bains, totalement équipées et avec encore pas mal de traces du passé (...) ne sont pas non plus en reste.






La visite fût honnêtement assez rapide, le temps de visiter toutes les chambres, de regarder un peu par ci par là, nous partons de manière assez expéditive. Bonne adresse, sans doute idéale pour des shootings, mais un peu moins pour de l'exploration urbaine à proprement parler.

Il a été racheté par un groupe hôtelier mais demeure mystérieusement toujours dans cet état depuis. Dans tous les cas, merci à la personne qui m'a donné cette adresse !

***

Retour à la page d’accueil